EXTREME PRECISION
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

EXTREME PRECISION

Forum de Tir Sportif et de Chasse Vermine-Prédateurs / Shooting and Varmint-Predator Hunting Forum
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
Ecouteurs Apple AirPods (2e génération) au meilleur prix
129 € 179 €
Voir le deal

 

 Anticosti

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Marinia
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
Marinia

Masculin
Nombre de messages : 2791
Localisation : Candiac
Date d'inscription : 10/01/2012

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeLun 24 Fév 2020 - 17:17

Bilan de chasse 2018 – 53 517 cerfs de Virginie récoltés
Québec, le 11 janvier 2019 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs rend publics les résultats préliminaires de chasse au cerf de Virginie, lesquels sont comparables à ceux de 2017.
La saison 2018 se traduit par une récolte totale de 53 517 cerfs réalisée par 138 400 chasseurs, portant le taux de succès de chasse au Québec (excluant l’île d’Anticosti) à 35 %, l’un des meilleurs des dix dernières années. La chasse à l’île d’Anticosti n’étant pas terminée, les statistiques finales seront disponibles à la fin du mois de janvier 2019. En 2017, 53 723 cerfs de Virginie ont été récoltés.
Bien que la récolte soit stable à l’échelle du Québec par rapport à 2017, on peut observer des variations entre les régions. Comme le climat influence grandement les populations de cerfs, on remarque une diminution dans les zones de chasse où l’hiver a été plus rigoureux que la moyenne, soit principalement celles les plus à l’est. À l’inverse, dans les zones où les conditions ont été plus clémentes, surtout au sud, la récolte se traduit par une augmentation ou une stabilité.
Les résultats par zone de chasse sont disponibles sur le site Web du Ministère.

https://mffp.gouv.qc.ca/wp-content/uploads/ST_cerf_2019.pdf
Revenir en haut Aller en bas
270 wsm
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
270 wsm

Masculin
Nombre de messages : 23335
Localisation : Côte-nord
Loisirs : Tir, chasse et pêche
Date d'inscription : 30/01/2008

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeLun 24 Fév 2020 - 17:21

Merci Marinia!
Revenir en haut Aller en bas
foudetir
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
foudetir

Nombre de messages : 31897
Date d'inscription : 13/04/2010

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 0:31

[quote="jean t"]Il n'y a   pas de cycle dans la dynamique des populations du cerf de virginie ,  aucune documentation sur le sujet,
Ne te sert pas de cet explication alors jean ,rien ne prouve qu'il y a ou pas de cycle ,qu'il ne soit que de 7 ,10 ou 50 ans alors.
J'y voit plus une maladie du chevreuil pour mourir par centaines et des hivers excessifs  

Revenir en haut Aller en bas
jean t
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 1724
Date d'inscription : 05/06/2010

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 5:19

foudetir a écrit:
jean t a écrit:
Il n'y a   pas de cycle dans la dynamique des populations du cerf de virginie ,  aucune documentation sur le sujet,
Ne te sert pas de cet explication alors jean ,rien ne prouve qu'il y a ou pas de cycle ,qu'il ne soit que de 7 ,10 ou 50 ans alors.
J'y voit plus une maladie du chevreuil pour mourir par centaines et des hivers excessifs  



L'une des première observation à faire  pour évaluer si il y a un cycle , c'est l'observation d'un graphique ,
dans le graphique des évolutions des populations , ou tu vois quelque chose de cyclique ,, Si les  dynamique sdes populations  était cyclique  on le verrait .. En plus de 200 ans aucun cycle de répertorier .

 Parle à n, importe quelle biologiste et tous te diront la même chose,, il y a pas de cycle qui régule les populations de chevreuil  . .Maintenant si tu y tient absolument  Ché-pas   Drapeau blanc  .
Revenir en haut Aller en bas
tonyboy
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 1417
Age : 44
Localisation : Stoneham
Emploi : Thanatologue
Loisirs : Passer du temps dehors
Date d'inscription : 15/09/2014

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 10:01

jean t a écrit:
foudetir a écrit:
jean t a écrit:
Il n'y a   pas de cycle dans la dynamique des populations du cerf de virginie ,  aucune documentation sur le sujet,
Ne te sert pas de cet explication alors jean ,rien ne prouve qu'il y a ou pas de cycle ,qu'il ne soit que de 7 ,10 ou 50 ans alors.
J'y voit plus une maladie du chevreuil pour mourir par centaines et des hivers excessifs  



L'une des première observation à faire  pour évaluer si il y a un cycle ,  c'est l'observation d'un graphique ,
dans le graphique des évolutions des populations , ou tu vois quelque chose de cyclique ,, Si les  dynamique sdes populations  était cyclique  on le verrait .. En plus de 200 ans aucun cycle de répertorier .

 Parle à n, importe quelle biologiste et tous te diront la même chose,, il y a pas de cycle qui régule les populations de chevreuil  . .Maintenant si tu y tient absolument  Ché-pas   Drapeau blanc  .

Est-ce qu'il y avait des inventaires il y a 200 ans, même il y a 100 ans pour déterminer si il y a des cycles ou non?
Revenir en haut Aller en bas
270 wsm
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
270 wsm

Masculin
Nombre de messages : 23335
Localisation : Côte-nord
Loisirs : Tir, chasse et pêche
Date d'inscription : 30/01/2008

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 10:51

Rendu sur de très longue périodes comme ça, ce n'est plus des cycles!
Revenir en haut Aller en bas
tonyboy
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Masculin
Nombre de messages : 1417
Age : 44
Localisation : Stoneham
Emploi : Thanatologue
Loisirs : Passer du temps dehors
Date d'inscription : 15/09/2014

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 11:52

Je sais, mais je me demande comment si ils faisaient des inventaires à l'époque ou comment ils estimaient les populations. Jean parle qu'il n'y a aucun cycle de répertorier en 200 ans, ils devaient bien avoir un moyen d'estimer les populations à l'époque. C'est juste pour savoir, pas pour partir un débat la-dessus
Revenir en haut Aller en bas
Marinia
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
Marinia

Masculin
Nombre de messages : 2791
Localisation : Candiac
Date d'inscription : 10/01/2012

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 12:08

À ce que l'on sache, les observations ou relevés se faisaient un peu partout au sol, en hélico et en avion.
Revenir en haut Aller en bas
jean t
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 1724
Date d'inscription : 05/06/2010

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 16:18

tonyboy a écrit:
Je sais, mais je me demande comment si ils faisaient des inventaires à l'époque ou comment ils estimaient les populations.  Jean parle qu'il n'y a aucun cycle de répertorier en 200 ans, ils devaient bien avoir un moyen  d'estimer les populations à l'époque.   C'est juste pour savoir, pas pour partir un débat la-dessus

Faut jamais oublier que ce sont toujours des estimation de population   , au fil des ans les méthodes ce sont rafiné pour être plus précis , mais toujours apoximatif , même aujourd'hui .  

 Comme le démontre le graphique , avant 1800 les estimation sont moins précise et ont une marge ( en gris ) assez large , ensuite on commence a être plus précis dans les estimations ,  pour les début et avant  le 19 iem siècle ils doivent ce rapporter à la littérature de l'époque , ensuite les moyens ont évolué et ce sont amélioré  avec le temps.

Theodore Roosevelt et George Bird Grinnell fondèrent le Boone and Crockett  ( Daniel Boone et Davy Crockeet ) en 1887 , ce qui fut une révolution en gestion du cerf de virginie .


Voici un texte qui provient de l'étude de Noémie Laplante et de l'université de Sherbrooke qui parle de l'évolution des populations .


Avant l’arrivée des premiers Européens en Amérique du Nord, le cerf de Virginie était une source de nourriture, de vêtements et d’outils pour les Amérindiens. Ces derniers exploitaient tant les mâles adultes que les biches et les faons, et ce, tout au long de l’année. (McCabe et McCabe, 1984) À cette époque, la population de cerfs d’Amérique du Nord aurait compté entre 9 et 19 millions de bêtes (Adams et Hamilton, 2011).

Plusieurs peuples autochtones pratiquaient l’agriculture sur brûlis. Les incendies perturbaient la dynamique de succession végétale et favorisaient l’entremêlement des essences servant d’abri et de nourriture aux cerfs. Par conséquent, les Amérindiens contribuèrent au maintien des populations de cerfs sur l’ensemble du territoire occupé par l’espèce. (McCabe et McCabe, 1984)
La découverte des Amériques par Christophe Colomb, en 1492, marqua le début du déclin des civilisations autochtones. L’introduction de nouvelles maladies décima les populations amérindiennes. La pression de chasse s’affaiblit et les populations de cerfs augmentèrent jusqu’au milieu des années 1600. S’en suivit un premier déclin important des effectifs de cerfs, dû au développement du commerce des peaux entre les Amérindiens et les Européens. Jusqu’au début des années 1800, les Amérindiens pourvurent à l’approvisionnement de peaux exportées vers les marchés outre-mer. (Adams et Hamilton, 2011)
À la suite de ce déclin, la période 1800-1850 fut marquée par un ralentissement économique et une réduction du commerce des peaux, ce qui mit un frein à l’exploitation intensive des populations de cerfs. L’abandon de terres défrichées et la colonisation de nouveaux territoires tendirent au rétablissement d’anciens habitats ainsi qu’à la création de nouveaux habitats propices aux cerfs. (McCabe et McCabe, 1984) Au Québec, cette période fut marquée par la colonisation des régions suivantes : l’Outaouais, les Cantons de l’Est, les Bois-Francs, la Beauce, la Côte-du-Sud (aujourd’hui le Bas-Saint-Laurent), le Témiscouata et le Saguenay. L’ouverture des terres intérieures contribua à l’expansion de l’aire de répartition du cerf de Virginie, à l’est de Montréal. (Martin, 1990)
Toutefois, cette période de rétablissement des populations de cerfs fut de courte durée. La révolution industrielle des années 1850-1900 apporta un changement démographique important; dès 1860, 20 % de la population américaine vivait en milieu urbain (Riess, 1995). L’approvisionnement alimentaire et l’essor d’une nouvelle élite suscitèrent la création de marchés pour les produits dérivés de la faune (venaison, fourrures, peaux, et plumes). Durant cette période plusieurs espèces furent menacées d’extinction. (Organ et autres, 2010) Les populations de cerfs déclinèrent drastiquement. Les coupes forestières, le développement de l’agriculture, la chasse commerciale et le manque d’encadrement réglementaire de la chasse contribuèrent à la précarité de la situation des cerfs (Halls, 1978). L’intensité de la pression de chasse était décuplée par l’absence de sanctuaires fauniques et l’influx constant de nouveaux émigrants (McCabe et McCabe, 1984). Les cerfs disparurent de plusieurs régions des États-Unis (Adams et Hamilton, 2011). Les sociétés de conservation déclenchèrent l’alarme. Au Québec, les deux premiers gardes-chasse de la province furent engagés en 1867, grâce à la Natural Historical Society de Montréal (Croteau, 1995). À la fin des années 1800, il ne restait que 300 000 cerfs en Amérique du Nord (Downing, 1987). Préoccupés par la décimation des ressources fauniques, Theodore Roosevelt et George Bird Grinnell fondèrent le Boone and Crockett Club en 1887 (Organ et autres, 2010). Le code d’éthique du club (Fair Chase Statement) devint la pierre d’assise des lois de chasse (Adams et Hamilton, 2011).
5

La surexploitation des ressources fauniques fit place à l’implantation de politiques de conservation, durant les années 1900-1975. Les membres du Boone and Crockett Club exercèrent leur influence afin d’instaurer des mesures de protection et de conservation de la faune (ex. : Lacey Act, Migratory Bird Treaty, National Wildlife Refuge System) (Organ et autres, 2010). Aux États-Unis, en 1900, le commerce de la venaison fut aboli : il était interdit de transporter tout gibier tué illégalement d’un État à un autre (Lacey Act). De la fin des années 1890 au début des années 1900, les premières agences américaines de la faune furent inaugurées. Leurs fonctions visaient la règlementation et la surveillance des ressources fauniques. (Adams et Hamilton, 2011) Durant ce temps, au Québec, la Société Provancher d’histoire naturelle du Canada réclamait l’interdiction de la vente du gibier. Les pressions exercées par cet organisme aboutirent à la création d’un Service provincial pour la protection du gibier, en 1927. Les premiers parcs nationaux et les clubs de chasse privés de la province virent le jour. (Croteau, 1995) Aux États-Unis, les mesures instaurées étaient insuffisantes pour assurer le rétablissement des populations fauniques. Un programme de restauration des ressources fauniques (American Game Policy) fut proposé, notamment par Aldo Leopold et Absalom Willis Robertson, afin d’améliorer la portée du cadre légal de la conservation. Les investigateurs de ce programme réclamèrent la reconnaissance de la gestion de la faune à titre de profession et promurent ainsi l’emploi de biologistes expérimentés, le financement des travaux et la création de programmes universitaires en vue de former des gestionnaires de la faune. (Organ et autres, 2012) En 1933, l’Université du Wisconsin élabora le premier curriculum universitaire de gestion de la faune en Amérique du Nord. En 1937, Waldo Lee McAtee, Aldo Leopold et d’autres fondèrent la première société de scientifiques œuvrant dans le domaine de la gestion et de la conservation de la faune (The Wildlife Society). (Organ et autres, 2010) Cette même année, une taxe fut imposée sur la vente de munitions et d’armes de chasse, aux États- Unis, afin de subventionner la restauration d’habitats fauniques et la recherche en gestion de la faune (Federal Aid in Wildlife Restoration Act ou Pittman-Robertson Act) (Adams et Hamilton, 2011). Des années 1930 aux années 1950, plusieurs agences américaines de la faune participèrent à la réintroduction de cerfs ou procédèrent à une gestion adaptée de l’espèce. Seule la récolte de mâles adultes était autorisée. La protection des femelles visait à favoriser la croissance des cheptels. Dans le nord-est américain, de vastes coupes forestières produisirent une régénération importante. (Adams et Hamilton, 2011) La disponibilité de nourriture de qualité (restauration des habitats dégradés, développement de l’agriculture, amélioration de la qualité des habitats par certaines pratiques sylvicoles), la réduction de la chasse, la raréfaction et l’extirpation de prédateurs naturels et la clémence des conditions hivernales contribuèrent à l’importante croissance des populations de cerfs (Côté et autres, 2004).
Contrairement à la population de cerfs des États-Unis, la population de cerfs du Québec augmenta du début des années 1900 jusqu’aux années 1960. C’est alors qu’une série d’évènements, dont plusieurs hivers rigoureux et des récoltes trop élevées menèrent à un déclin important de l’abondance des cerfs. (Croteau, 1995) Dès 1974, de nouvelles règles de chasse n’autorisant que la récolte de mâles adultes furent instaurées. La « loi du mâle », ainsi nommée par les chasseurs, et les hivers cléments du début des années 1980 tendirent au rétablissement des cheptels. Cette croissance démographique s’accentua au cours des années 1990, dans le sud du Québec. Comme plusieurs régions de l’est de l’Amérique du Nord, certains secteurs du sud du Québec abritent de fortes densités. Dans ces lieux, les cerfs occasionnent des problèmes. (Cusson, s. d.)

Le modèle nord-américain de conservation de la faune fut instauré pour pallier les effets de la surexploitation des ressources fauniques et assurer le rétablissement des populations chassées. Les gestionnaires de la faune balisent l’exploitation des ressources fauniques et le contrôle des populations dépend de la participation volontaire des chasseurs. Toutefois, certains changements socioéconomiques et certaines préoccupations pour la sécurité publique limitent l’effort de chasse, notamment l’accessibilité restreinte au territoire privé, le vieillissement anticipé des chasseurs et le faible taux de recrutement de chasseurs, ainsi que l’adoption de règlements municipaux interdisant la chasse. Les gestionnaires de la faune doivent concilier les opinions divergentes des parties prenantes relatives à l’abondance des cerfs. L’exploitation cynégétique vise la valorisation de la « ressource cerf » tout en minimisant, tant qu'il est possible, les impacts des cerfs sur le milieu. (McShea, 2012)


Dernière édition par jean t le Mer 26 Fév 2020 - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jean t
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 1724
Date d'inscription : 05/06/2010

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 16:33

Comme on peux remarquer ,  les populations on beaucoup fluctués au cours des siècles et même encore aujourd'hui et   plusieurs facteur influencent les populations , mais rien de cyclique,, Il y a pas de hausse ou  de baisse a tout les X année provenant d'une raison X .

Faut savoir que le cerf de virginie à une capacité de résilience assez développé .
Revenir en haut Aller en bas
Marinia
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
Marinia

Masculin
Nombre de messages : 2791
Localisation : Candiac
Date d'inscription : 10/01/2012

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 16:41

+1
Pourquoi ne parlerions-nous pas de longévité au lieu de cycle?

Je pense que nous devrions parler de longévité potentielle d'un être vivant qui est la durée de vie pour laquelle il est programmé en tant qu'espèce biologique. Certains records de longévité atteints par des individus ayant bénéficié d'une durée de vie exceptionnellement longue peuvent même dépasser cette évaluation. La longévité moyenne correspond à l'espérance de vie, laquelle est très variable selon les populations et les générations concernées au sein d'une même espèce.

La longévité potentielle correspond à la durée de vie maximale que pourraient atteindre les individus d'une espèce donnée s'ils bénéficiaient des meilleurs paramètres, c'est-à-dire vivre dans des conditions idéales et en l'absence de maladie ou d'accident.

On ne connaît pas vraiment la longévité potentielle d'une espèce. Celle-ci est liée aux caractéristiques biologiques et vraisemblablement dépendante du patrimoine génétique hérité. En pratique, on ne peut enregistrer précisément que la longévité réelle et en déduire l'espérance de vie pour une génération ou une population donnée. Il est très difficile de déterminer l'influence du patrimoine génétique, quand les conditions de vie semblent prépondérantes sur la mortalité.

Certains individus donnés, d'une espèce donnée, dépassent largement les estimations de durée de vie potentielle. On dit alors qu'ils battent un record de longévité. Ce sont des individus qui ont à la fois échappé aux accidents mortels, bénéficié de bonnes conditions de vie et d'un héritage génétique favorable à une bonne santé durable.

Sources ; Wikipédia.
Revenir en haut Aller en bas
norad
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
norad

Nombre de messages : 823
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 29/03/2012

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 18:19

Merci Jean, il est toujours impressionnant de voir l informations pertinentes que tu amène.
À ceux qui avance l hypothèse de cycles pour le chevreuil , ça serait le interressant de mettre en lien l informations qui appui cette affirmation
Revenir en haut Aller en bas
270 wsm
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
270 wsm

Masculin
Nombre de messages : 23335
Localisation : Côte-nord
Loisirs : Tir, chasse et pêche
Date d'inscription : 30/01/2008

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 18:23

Marinia a écrit:
+1
Pourquoi ne parlerions-nous pas de longévité au lieu de cycle?


Je ramène ça à ma première intervention sur les cycles! Officiellement ce terme, s'adresse au Lièvre et à la perdrix selon le ministère!


Revenir en haut Aller en bas
270 wsm
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
270 wsm

Masculin
Nombre de messages : 23335
Localisation : Côte-nord
Loisirs : Tir, chasse et pêche
Date d'inscription : 30/01/2008

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 18:24

Je suis moniteur pour les cours CCSMAF et ICAF et c'est ce qui est mentionné dans le ICAF!
Revenir en haut Aller en bas
norad
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
norad

Nombre de messages : 823
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 29/03/2012

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 18:58

Merci de spécifier wsm, ça permet de comprendre d oû vient cette affirmation.
Revenir en haut Aller en bas
foudetir
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
foudetir

Nombre de messages : 31897
Date d'inscription : 13/04/2010

Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitimeMer 26 Fév 2020 - 21:29

Jean tu ne m' pas encore convaincu qu'il n'y a pas de cycle ,meme si tu part des années 1400 a nos jours ,l'homme a ces temps ne savait meme pas écrire ou presque pas et il ne pensais qu'a manger et faire vivre les siens et les faire manger je ne suis pas sur des certitudes sur ce,la ou tu m'a convaincu par contre c'est que ou passe l'sti d'homme blanc tout tombe et diminue ,la t'as jamais dit si vraie A la tienne et merci de me le rappeler. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Anticosti  - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Anticosti    Anticosti  - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Anticosti
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXTREME PRECISION :: CHASSE / HUNTING :: Chasse en général / Miscellaneous hunting-
Sauter vers: