EXTREME PRECISION
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

EXTREME PRECISION

Forum de Tir Sportif et de Chasse Vermine-Prédateurs / Shooting and Varmint-Predator Hunting Forum
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
HAUCK Lit parapluie Dream N Play
29.39 € 41.99 €
Voir le deal

 

 Polysesouvient donnent leur ordres

Aller en bas 
AuteurMessage
500mag
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
500mag

Nombre de messages : 3792
Age : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeJeu 4 Juin 2020 - 22:20

"Subject: Recommendations concerning the ban on assault weapons and other measures being considered

Dear Minister,
First, we would like to thank and applaud your government for the regulations prohibiting some 1,500 types of assault weapons currently in circulation. We are particularly pleased to finally see a ban on the gun used in the École Polytechnique massacre, in addition to other weapons associated with mass shootings, including those whose victims’ families are part of our group. Congratulations and thank you for this bold and long-awaited step.
The purpose of this letter is to share our recommendations concerning these regulations as well as other measures that were promised by your party in the last election. In summary, as part of the upcoming legislative process and other governmental actions on gun control, we would like to recommend the following:
A) ASSAULT WEAPONS
1) Implement a mandatory buy-back program for all assault weapons currently in circulation, as your party explicitly promised in the last election. Given that the government recognizes the inherent public safety risks associated with the availability of these types of weapons, it follows that each weapon that remains in private hands constitutes a risk. (It should also be noted that most mass shootings in Canada involved legally owned guns.) Moreover, in a scenario where a significant proportion of assault weapons remain in private hands, it would be much easier for a subsequent government to repeal the bans. In fact, some Conservative Party leadership candidates have already pledged to repeal the measure and, to this end, the gun lobby is currently telling its members to “KEEP YOUR GUNS” and be patient:

2

2) Ensure that the new prohibitions are embedded into law to complete the ban on assault weapons and render it permanent. Fortunately, you have already stated your intention to do so. While the regulations end all future acquisitions of existing assault-style weapons, they do not constitute a total ban, as they do not include future models outside of the nine “principal models” that form the basis of the regulations, in addition to two “characteristics,” namely, the thresholds on muzzle energy and bore size. The approximately 1,500 firearms listed are in fact “variants” of these “principal models” or those that exceed the new limits. Future variants of the nine “principal models” are also prohibited. However, if a manufacturer produces an entirely new “principal model” that is not covered by the criteria, it would be legal. In other words, the system will need to continue to play catch-up with gun manufacturers who will persist with their attempts to circumvent the law and regulations.
Proceeding with regulations was the right thing to do in the current context, since it is the only way to freeze the market without going through a lengthy legislative process. However, in our view, Ordersin-Council were always a temporary measure pending a permanent solution that necessarily entails a reform of the classification system set out in the Criminal Code. This is what New Zealand did within 30 days of the Christchurch shootings, using broad permanent criteria (all centre-fire semi-automatics other than .22 caliber rim-fire firearms and some other exceptions).
Lastly, embedding the bans into law renders an overall ban on assault weapons much less vulnerable to future ideologically divergent governments, as regulations can easily be repealed by the next minister, whereas amending the law requires a vote in the House of Commons and the Senate. Given the Conservative Party’s past and current alignment with the gun lobby, we fear that the next Conservative government would immediately repeal these regulations, as many leadership candidates have already pledged to do, whether a minority or majority, and with or without public support. In other words, changing the law is more democratic and more permanent, and we feel that the Liberal Party has a mandate and the support to do so.
3) Complete the ban on assault weapons in the law to include many other guns not covered in the regulations because of certain criteria unrelated to lethality, like weapons that are of ‟modern design” or that are not “present in large volumes in the Canadian market”. Some of these include:
 WK180-C: Very recent model that is likely not yet widespread in Canada. This “non-restricted” rifle (similar to a “restricted” AR-15) was the subject of a feature article in the Globe and Mail highlighting the tactics of gun manufacturers aimed at designing assault weapons so that they escape the stricter controls for restricted rifles.
 IWI Tavor: “Non-restricted” bullpup assault rifle made in Canada by a consortium of military manufacturers to replace the M16 and M4 used by the Israeli army.

3

 SKS: Weapon designed toward the end of the Second World War and still used in war today. According to a dealer quoted in a feature article on the subject in La Presse, “it’s the prototype of the AK-47, it’s the same gun.” This “nonrestricted” firearm in Canada is associated with serious public safety issues. It is relatively inexpensive and available online starting at around $200. This is the model for both guns used by Bryer Schmegelsky and Kam McLeod to kill two tourists last summer in British Columbia (one of them legally obtained by one of the killers a few days prior). It is also the weapon that was used to kill Constable John Davidson in Abbotsford in 2017 by a gun owner whose license had expired, and the gun legally acquired by Afghan War Veteran Lionel Desmond just hours before murdering his wife, daughter and mother in Nova Scotia that same year.
 Derya MK12: “Non-restricted” assault weapon in Canada that was recently introduced onto the Canadian market (summer 2017). According to firearms enthusiasts, it resembles the AR-15. This weapon was just recently involved in a confrontation in Alberta, where a man fired shots from his residence, seriously injuring a woman inside her neighbouring home. This was followed by a car chase that ended in a shootout with the police that left the man dead. A police officer was shot during the confrontation.
 Norinco Type 97: A “non-restricted” semi-automatic version of the standard assault weapon used by the Chinese military. It is the model that Toronto Police Chief used while lauding the ban announced on May 1 as an example of “military assault style weapons” that “endanger families and communities.”




4) Legislate a system of pre-authorization for new models so that, contrary to the existing process, only new models having been inspected and authorized by relevant authorities (RCMP) can enter the Canadian market. It should be noted that while the current Liberal government intends to inspect all new variants before they can enter the market, there is no legal obligation for them to do so. Until recently, most inspections were carried out by the industry itself. Future governments could just as easily decide to close their eyes to new entries onto the market and once again rely on manufacturers or importers to classify their weapons (note the blatant conflict between economic and public safety interests). This is precisely what led to the Swiss Arms/CZ 858 fiasco.
4

5) Ban modifiable magazines that can easily be converted to their full illegal capacity of 20, 30, 50 or even 100 rounds, as was done by Bissonnette (Mosque), Bain (Metropolis) and Bourque (Moncton), Here are some examples. The RCMP has long highlighted this problem (see end of this memo). For a real ban on large capacity magazines, the government must eliminate this aberration as well as several other loopholes related to magazines.
6) Limit magazine capacity to five bullets for all firearms instead of the current limits of five (5) for non-restricted firearms and ten (10) for restricted firearms. The Quebec Mosque shooter used five legal 10-bullet magazines to kill and injure all of his victims with 48 bullets in less than two minutes.

B) HANDGUNS
7) Close the tap: no more importing or manufacturing of handguns. The number of privately held handguns has more than doubled in the past seven years, going from 460,000 in 2012 to over 935,000 in 2019 — a 103% increase. By adopting this measure, Canada will be stuck with the handguns in circulation, but at least their proliferation will stop.
Cool Avoid offloading the responsibility of banning or further restricting handguns onto municipalities. Local bans are generally ineffective, as the disastrous patchwork of local and state laws south of the border clearly demonstrates. Moreover, local bans would have to overcome enormous obstacles, including provincial governments opposed to gun control and an array of legal and jurisdictional complexities, in addition to long and acrimonious political battles with the gun lobby. Many mayors have publicly endorsed a federal approach over a municipal one.
9) Institute the mandatory storage of handguns (and all restricted weapons) at gun clubs, in secure storage areas or compartments. Not only would this measure deliver on your party’s current election promise, namely to “further strengthen safe-storage laws,” but also the Liberals party’s 2015 promise to “get handguns … off our streets.” (Another, less preferable, option would be a handgun ban with grandfather clauses, with permission to use them in gun clubs.)

C) POSSESSION PERMIT (ISSUANCE AND REVOCATION)
10) Invest significant efforts and resources in strengthening the screening and monitoring of licence applicants and licenced owners. The existing processes vary across the country but are generally lax. For example, in Quebec, there is zero follow-up on licence applications unless a complaint is filed. All licence applications should trigger a systematic follow-up with references, spouses/ex-spouses and medical professionals having treated an applicant for mental illness. As for preventive interventions in relation to current owners, revoking a licence and removing firearms should be based on the precautionary principle that prioritizes public safety. Strengthening the existing processes would directly meet your party’s election promise, namely, to address “the problem of gender-based and
5

intimate-partner violence head on, by [adopting a law] temporarily suspending firearms licences for people who are suspected of posing a danger to themselves or others, including their partners or kids.”
11) Ensure that any new “red flag” law provides net concrete public safety benefits. Quebec already has its own red flag law (Anastasia’s law), which is currently of little use, since even when police are aware of risk factors, they tend to lean towards the “rights” of gun owners rather than err on the side of public safety. A case in point: Raymond Papatie had a history of spousal abuse and suicidal behaviour, but the police returned his guns to him after yet another of its numerous interactions with him. A few months later in February 2016, during the next interaction, Papatie killed a young police officer, Thierry LeRoux, the same officer who had given him back his guns on the orders of his supervisors. In addition, both health professionals and the public are uninformed about the risk factors and the importance of signaling them to the authorities. In short, any legislative process connected to “red flags” must first address current enforcement failures in order to provide net concrete public safety benefits and not constitute another feel-good but ultimately hollow measure.

D) OTHER MEASURES
12) Give police officers better access to commercial sales records data, first, by repealing the requirement for them to obtain a search warrant to investigate a firearm at a dealer — an absurd obstacle that did not exist for 40 years but was added by your predecessor via Bill C-71, passed last year. Apart from the absence of a registry for all firearms, we fail to see how the Liberal government will be able to honour its election promise to better detect bulk purchasing without opening up access to commercial sales records (“establish a program to flag bulk purchasing [to ensure that] police can better detect straw purchasing schemes that divert firearms into the illegal market”). Right now, an individual can purchase firearms in 50 different stores located across Canada. It will be impossible to detect bulk purchasing by a single licence holder without being able to compile the data from commercial sales records from across the country.
13) Implement as quickly as possible the measures contained in Bill C-71, legislation passed in May 2019.
14) Implement the Firearms Marking Regulations in accordance with Canada’s obligations under two international treaties on illicit gun trafficking. Despite your party’s 2015 promise to “immediately” enact these regulations, the Liberal government has delayed their implementation twice, in 2017 and 2018 (the last time until 2020).
15) Amend section 74 of the Criminal Code to prevent future abusive challenges of the decisions made by firearms officers regarding the issuance of permits for restricted firearms. Such challenges do not require a lawyer and they allow protestors to keep their weapons until the end of the proceedings, including appeals.

While we await the opportunity for a proactive discussion with your team as part of a genuine consultation, we thank you once again for the regulations of May 1 and for your undeniable dedication to public safety.

Heidi Rathjen, B.Eng., LLD (hon), Dr.h.c. (hon), M.S.C. Nathalie Provost, B. Eng., M.Sc.A. PolySeSouvient Coordinator Survivor and PolySeSouvient Spokesperson"

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Traduction libre:

"Sujet : Recommandations concernant l'interdiction des armes d'assaut et autres mesures envisagées

Monsieur le Ministre,
Tout d'abord, nous voudrions remercier et applaudir votre gouvernement pour la réglementation interdisant quelque 1 500 types d'armes d'assaut actuellement en circulation. Nous sommes particulièrement heureux de voir enfin l'interdiction de l'arme utilisée lors du massacre de l'École Polytechnique, en plus des autres armes associées aux fusillades de masse, y compris celles dont les familles des victimes font partie de notre groupe. Félicitations et merci pour cette mesure audacieuse et attendue depuis longtemps.
L'objectif de cette lettre est de vous faire part de nos recommandations concernant cette réglementation ainsi que d'autres mesures qui ont été promises par votre parti lors des dernières élections. En résumé, dans le cadre du processus législatif à venir et d'autres actions gouvernementales sur le contrôle des armes à feu, nous voudrions recommander ce qui suit :
A) LES ARMES D'ASSAUT
1) Mettre en place un programme de rachat obligatoire de toutes les armes d'assaut actuellement en circulation, comme votre parti l'a explicitement promis lors des dernières élections. Étant donné que le gouvernement reconnaît les risques inhérents à la sécurité publique associés à la disponibilité de ces types d'armes, il s'ensuit que chaque arme qui reste en mains privées constitue un risque. (Il convient également de noter que la plupart des fusillades de masse au Canada impliquaient des armes à feu détenues légalement). De plus, dans un scénario où une proportion importante d'armes d'assaut reste en mains privées, il serait beaucoup plus facile pour un gouvernement ultérieur d'abroger les interdictions. En fait, certains candidats à la direction du Parti conservateur se sont déjà engagés à abroger cette mesure et, à cette fin, le lobby des armes à feu dit actuellement à ses membres de "GARDER LES ARMES" et d'être patients :

2

2) Veiller à ce que les nouvelles interdictions soient intégrées dans la loi pour compléter l'interdiction des armes d'assaut et la rendre permanente. Heureusement, vous avez déjà fait part de votre intention de le faire. Bien que le règlement mette fin à toute acquisition future d'armes d'assaut existantes, il ne constitue pas une interdiction totale, car il n'inclut pas les futurs modèles en dehors des neuf "modèles principaux" qui constituent la base du règlement, en plus de deux "caractéristiques", à savoir les seuils sur l'énergie de la bouche et la taille de l'âme. Les quelque 1 500 armes à feu énumérées sont en fait des "variantes" de ces "modèles principaux" ou des armes qui dépassent les nouvelles limites. Les futures variantes des neuf "modèles principaux" sont également interdites. Toutefois, si un fabricant produit un "modèle principal" entièrement nouveau qui n'est pas couvert par les critères, il serait légal. En d'autres termes, le système devra continuer à rattraper les fabricants d'armes qui persisteront dans leurs tentatives de contourner la loi et les règlements.
Dans le contexte actuel, il était judicieux de procéder par voie réglementaire, car c'est la seule façon de geler le marché sans passer par un long processus législatif. Toutefois, à notre avis, les décrets ont toujours été une mesure temporaire en attendant une solution permanente qui implique nécessairement une réforme du système de classification prévu par le code pénal. C'est ce que la Nouvelle-Zélande a fait dans les 30 jours qui ont suivi la fusillade de Christchurch, en utilisant des critères généraux permanents (toutes les armes semi-automatiques à percussion centrale autres que les armes à feu de calibre .22 à percussion annulaire et quelques autres exceptions).
Enfin, l'intégration de ces interdictions dans la loi rend l'interdiction générale des armes d'assaut beaucoup moins vulnérable aux futurs gouvernements idéologiquement divergents, car les règlements peuvent facilement être abrogés par le prochain ministre, alors que la modification de la loi nécessite un vote à la Chambre des communes et au Sénat. Étant donné l'alignement passé et actuel du Parti conservateur sur le lobby des armes, nous craignons que le prochain gouvernement conservateur n'abroge immédiatement ces réglementations, comme de nombreux candidats à la direction du parti se sont déjà engagés à le faire, qu'ils soient minoritaires ou majoritaires, et avec ou sans le soutien de l'opinion publique. En d'autres termes, changer la loi est plus démocratique et plus permanent, et nous pensons que le Parti libéral a le mandat et le soutien nécessaires pour le faire.
3) Compléter l'interdiction des armes d'assaut dans la loi pour inclure de nombreuses autres armes qui ne sont pas couvertes par la réglementation en raison de certains critères sans rapport avec la létalité, comme les armes qui sont de "conception moderne" ou qui ne sont pas "présentes en grand nombre sur le marché canadien". En voici quelques-unes :
WK180-C : Modèle très récent qui n'est probablement pas encore répandu au Canada. Ce fusil "non restreint" (semblable à un AR-15 "restreint") a fait l'objet d'un article de fond dans le Globe and Mail mettant en évidence les tactiques des fabricants d'armes visant à concevoir des armes d'assaut de manière à ce qu'elles échappent aux contrôles plus stricts des fusils à autorisation restreinte.
IWI Tavor : Fusil d'assaut "non restreint" bullpup fabriqué au Canada par un consortium de fabricants militaires pour remplacer les M16 et M4 utilisés par l'armée israélienne.

3

SKS : Arme conçue vers la fin de la Seconde Guerre mondiale et toujours utilisée à la guerre aujourd'hui. Selon un revendeur cité dans un article de fond sur le sujet dans La Presse, "c'est le prototype de l'AK-47, c'est la même arme". Cette arme à feu "sans restriction" au Canada est associée à de graves problèmes de sécurité publique. Elle est relativement peu coûteuse et disponible en ligne à partir d'environ 200 dollars. Il s'agit du modèle des deux armes utilisées par Bryer Schmegelsky et Kam McLeod pour tuer deux touristes l'été dernier en Colombie-Britannique (l'une d'elles ayant été obtenue légalement par l'un des tueurs quelques jours auparavant). C'est également l'arme qui a été utilisée pour tuer l'agent John Davidson à Abbotsford en 2017 par un propriétaire d'arme dont le permis avait expiré, et l'arme légalement acquise par le vétéran de guerre afghan Lionel Desmond quelques heures avant de tuer sa femme, sa fille et sa mère en Nouvelle-Écosse la même année.
Derya MK12 : arme d'assaut "non restreinte" au Canada qui a été récemment introduite sur le marché canadien (été 2017). Selon les amateurs d'armes à feu, elle ressemble au AR-15. Cette arme a récemment été utilisée lors d'un affrontement en Alberta, où un homme a tiré des coups de feu depuis sa résidence, blessant gravement une femme dans la maison voisine. Une poursuite en voiture a suivi, qui s'est terminée par une fusillade avec la police qui a laissé l'homme mort. Un officier de police a été abattu au cours de la confrontation.
Norinco Type 97 : Une version semi-automatique "non restreinte" de l'arme d'assaut standard utilisée par l'armée chinoise. C'est le modèle que le chef de la police de Toronto a utilisé en se félicitant de l'interdiction annoncée le 1er mai comme un exemple d'"arme de style militaire d'assaut" qui "met en danger les familles et les communautés".




4) Légiférer un système de pré-autorisation des nouveaux modèles afin que, contrairement au processus existant, seuls les nouveaux modèles ayant été inspectés et autorisés par les autorités compétentes (GRC) puissent entrer sur le marché canadien. Il convient de noter que si le gouvernement libéral actuel a l'intention d'inspecter toutes les nouvelles variantes avant qu'elles ne puissent entrer sur le marché, il n'y a aucune obligation légale pour lui de le faire. Jusqu'à récemment, la plupart des inspections étaient effectuées par l'industrie elle-même. Les futurs gouvernements pourraient tout aussi bien décider de fermer les yeux sur les nouvelles entrées sur le marché et de s'en remettre une fois de plus aux fabricants ou aux importateurs pour classer leurs armes (à noter le conflit flagrant entre les intérêts économiques et ceux de la sécurité publique). C'est précisément ce qui a conduit au fiasco de la Swiss Arms/CZ 858.
4

5) Interdire les magazines modifiables qui peuvent facilement être convertis à leur pleine capacité illégale de 20, 30, 50 ou même 100 cartouches, comme l'ont fait Bissonnette (Mosquée), Bain (Métropole) et Bourque (Moncton), Voici quelques exemples. La GRC a depuis longtemps mis en évidence ce problème (voir à la fin de cette note). Pour une véritable interdiction des magazines de grande capacité, le gouvernement doit éliminer cette aberration ainsi que plusieurs autres failles liées aux magazines.
6) Limiter la capacité des chargeurs à cinq balles pour toutes les armes à feu au lieu des limites actuelles de cinq (5) pour les armes à feu sans restriction et de dix (10) pour les armes à feu à restriction. Le tireur de la mosquée de Québec a utilisé cinq chargeurs légaux de 10 balles pour tuer et blesser toutes ses victimes avec 48 balles en moins de deux minutes.

B) LES ARMES DE POING
7) Fermez le robinet : plus d'importation ni de fabrication d'armes de poing. Le nombre d'armes de poing privées a plus que doublé au cours des sept dernières années, passant de 460 000 en 2012 à plus de 935 000 en 2019, soit une augmentation de 103 %. En adoptant cette mesure, le Canada se retrouvera avec les armes de poing en circulation, mais au moins leur prolifération s'arrêtera.
Cool Éviter de se décharger sur les municipalités de la responsabilité d'interdire ou de restreindre davantage les armes de poing. Les interdictions locales sont généralement inefficaces, comme le montre clairement le patchwork désastreux de lois locales et étatiques au sud de la frontière. En outre, les interdictions locales devraient surmonter d'énormes obstacles, notamment les gouvernements provinciaux opposés au contrôle des armes à feu et toute une série de complexités juridiques et juridictionnelles, en plus de longues et acrimonieuses batailles politiques avec le lobby des armes à feu. De nombreux maires ont publiquement approuvé une approche fédérale plutôt qu'une approche municipale.
9) Instaurer le stockage obligatoire des armes de poing (et de toutes les armes à autorisation restreinte) dans les clubs de tir, dans des zones ou des compartiments de stockage sécurisés. Cette mesure permettrait non seulement de tenir la promesse électorale actuelle de votre parti, à savoir "renforcer davantage les lois sur le stockage sécurisé", mais aussi la promesse du parti libéral de 2015 de "retirer les armes de poing de nos rues". (Une autre option, moins préférable, serait une interdiction des armes de poing avec des clauses de grand-père, avec la permission de les utiliser dans les clubs de tir).

C) LE PERMIS DE POSSESSION (DÉLIVRANCE ET RÉVOCATION)
10) Investir des efforts et des ressources considérables dans le renforcement de la sélection et du suivi des demandeurs de licence et des titulaires de licence. Les processus existants varient dans le pays mais sont généralement laxistes. Par exemple, au Québec, il n'y a aucun suivi des demandes de licence, à moins qu'une plainte ne soit déposée. Toutes les demandes de permis devraient déclencher un suivi systématique auprès des références, des conjoints/ex-conjoints et des professionnels de la santé ayant traité un demandeur pour une maladie mentale. Quant aux interventions préventives à l'égard des propriétaires actuels, la révocation d'un permis et le retrait des armes à feu devraient être basés sur le principe de précaution qui donne la priorité à la sécurité publique. Le renforcement des processus existants répondrait directement à la promesse électorale de votre parti, à savoir s'attaquer au "problème de la discrimination fondée sur le sexe et le
5

la violence entre partenaires intimes, en [adoptant une loi] suspendant temporairement les permis d'armes à feu pour les personnes soupçonnées de représenter un danger pour elles-mêmes ou pour les autres, y compris leur partenaire ou leurs enfants".
11) Veiller à ce que toute nouvelle loi "d'alerte" apporte des avantages nets et concrets en matière de sécurité publique. Le Québec dispose déjà de sa propre loi d'alerte (loi d'Anastasia), qui est actuellement peu utile, car même lorsque les policiers sont conscients des facteurs de risque, ils ont tendance à pencher vers les "droits" des propriétaires d'armes à feu plutôt que de se tromper du côté de la sécurité publique. Un exemple concret : Raymond Papatie avait des antécédents de violence conjugale et de comportement suicidaire, mais la police lui a rendu ses armes après une autre de ses nombreuses interactions avec lui. Quelques mois plus tard, en février 2016, lors de la prochaine interaction, Papatie a tué un jeune policier, Thierry LeRoux, celui-là même qui lui avait rendu ses armes sur ordre de ses supérieurs. En outre, les professionnels de la santé et le public sont mal informés des facteurs de risque et de l'importance de les signaler aux autorités. En bref, tout processus législatif lié à des "signaux d'alerte" doit d'abord remédier aux défaillances actuelles en matière d'application de la loi afin d'apporter des avantages nets et concrets en matière de sécurité publique et de ne pas constituer une autre mesure de bien-être mais, en fin de compte, creuse.

D) AUTRES MESURES
12) Donner aux policiers un meilleur accès aux données des registres des ventes commerciales, tout d'abord en abrogeant l'obligation pour eux d'obtenir un mandat de perquisition pour enquêter sur une arme à feu chez un trafiquant - un obstacle absurde qui n'existait pas pendant 40 ans mais qui a été ajouté par votre prédécesseur par le biais du projet de loi C-71, adopté l'année dernière. Outre l'absence d'un registre pour toutes les armes à feu, nous ne voyons pas comment le gouvernement libéral pourra honorer sa promesse électorale de mieux détecter les achats en gros sans ouvrir l'accès aux registres des ventes commerciales ("établir un programme pour signaler les achats en gros [afin que] la police puisse mieux détecter les stratagèmes d'achat de paille qui détournent les armes à feu vers le marché illégal"). À l'heure actuelle, un particulier peut acheter des armes à feu dans 50 magasins différents situés dans tout le Canada. Il sera impossible de détecter les achats en vrac effectués par un seul titulaire de permis sans pouvoir compiler les données des registres de ventes commerciales de tout le pays.
13) Mettre en œuvre le plus rapidement possible les mesures contenues dans le projet de loi C-71, loi adoptée en mai 2019.
14) Mettre en œuvre le Règlement sur le marquage des armes à feu conformément aux obligations du Canada en vertu de deux traités internationaux sur le trafic illicite des armes à feu. Malgré la promesse de votre parti de promulguer "immédiatement" ces règlements en 2015, le gouvernement libéral a retardé leur mise en œuvre à deux reprises, en 2017 et 2018 (la dernière fois jusqu'en 2020).
15) Modifier l'article 74 du Code pénal afin d'éviter à l'avenir les contestations abusives des décisions prises par les préposés aux armes à feu concernant la délivrance de permis pour les armes à feu à autorisation restreinte. De telles contestations ne nécessitent pas d'avocat et permettent aux manifestants de conserver leurs armes jusqu'à la fin de la procédure, y compris les appels.

En attendant l'occasion d'une discussion proactive avec votre équipe dans le cadre d'une véritable consultation, nous vous remercions une fois de plus pour les règlements du 1er mai et pour votre indéniable dévouement à la sécurité publique.

Heidi Rathjen, B.Eng., LLD (hon), Dr.h.c. (hon), M.S.C. Nathalie Provost, B.Eng., M.Sc.A. Coordinatrice PolySouvient Survivor et porte-parole PolySouvient".


Dernière édition par 500mag le Jeu 4 Juin 2020 - 23:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
1clickdown
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
1clickdown

Masculin
Nombre de messages : 77968
Localisation : Laurentides
Date d'inscription : 30/10/2007

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeJeu 4 Juin 2020 - 22:22

Non! Non! Non!
Revenir en haut Aller en bas
1clickdown
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
1clickdown

Masculin
Nombre de messages : 77968
Localisation : Laurentides
Date d'inscription : 30/10/2007

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeJeu 4 Juin 2020 - 22:31

15) Modifier l'article 74 du Code pénal afin d'éviter à l'avenir les contestations abusives des décisions prises par les préposés aux armes à feu concernant la délivrance de permis pour les armes à feu à autorisation restreinte. De telles contestations ne nécessitent pas d'avocat et permettent aux manifestants de conserver leurs armes jusqu'à la fin de la procédure, y compris les appels.


Ça démontre bien ce qu'elles sont. Ceci est contre les principes les plus élémentaires de la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
500mag
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
500mag

Nombre de messages : 3792
Age : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeJeu 4 Juin 2020 - 22:47

Oui, ça démontre bien ce qu'elles sont:

(Il convient également de noter que la plupart des fusillades de masse au Canada impliquaient des armes à feu détenues légalement)
Revenir en haut Aller en bas
Pogo
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
Pogo

Masculin
Nombre de messages : 632
Age : 41
Localisation : Chicoutimi
Loisirs : Sport, randonné, tir, camping.....
Date d'inscription : 13/04/2013

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 15:18

Pathétique...
Revenir en haut Aller en bas
http://armesdf.com
DT741
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
DT741

Masculin
Nombre de messages : 11401
Date d'inscription : 24/10/2013

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 17:09

Ma le dire très clairement:

Qui mangent de la marde ces grosses menteuses là !

C’est pas un gun ban qui leur faut, c’est des services de santé professionnels. Sont pas bien ces madames là. 


En plus on leur a payé des bacc d’ingénieure ?!?! Bah qu’elles aillent donc faire ce travail là au lieu de faire chier avec leurs esti de demandes de brailleuses professionnelles depuis 30 ans !



Tiens toi ! No more Mr Nice Guy pour ces harpies là !!
Revenir en haut Aller en bas
oldshot
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 6305
Date d'inscription : 28/11/2010

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 17:25

Ce qui est à la fois pitoyable et irritant dans cette affaire, c'est le fait qu'une officine de lobbying soit en train de dicter SA marche à suivre au gouvernement de la Confédération canadienne.

De toute ma vie je n'ai jamais rien vu de semblable dans un pays démocratique.

Monsieur Trudeau et son orchestre ont clairement perdu leur boussole. Une telle soumission à un groupe de pression frise l'irresponsabilité politique.

Revenir en haut Aller en bas
1clickdown
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
1clickdown

Masculin
Nombre de messages : 77968
Localisation : Laurentides
Date d'inscription : 30/10/2007

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 17:28

oldshot a écrit:

Monsieur Trudeau

C'est trop genré pour lui. Pas de monsieur devant son nom. De toute façon, on sait tous qu'il n'a pas de couille....
Revenir en haut Aller en bas
500mag
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
500mag

Nombre de messages : 3792
Age : 53
Date d'inscription : 25/07/2013

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 18:42

C'est aussi assez particulier de lire les tweets de Yves-François Blanchet sur leur site qui est en pâmoison devant chacun de leur écrit.

On ne le voit pas souvent ici ou sur TCRQ !
Revenir en haut Aller en bas
1clickdown
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
1clickdown

Masculin
Nombre de messages : 77968
Localisation : Laurentides
Date d'inscription : 30/10/2007

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 18:46

Aucun importance à donner à Blanchet, c'est le boss de la maternelle 4 ans qui sert à rien au fédéral.
Revenir en haut Aller en bas
BoeWulf
Occasionnel / Occasional
Occasionnel / Occasional
BoeWulf

Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 31/07/2015

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 20:10

Poly a pas d'opposition!
Revenir en haut Aller en bas
Mr.t-rex
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
Mr.t-rex

Masculin
Nombre de messages : 625
Age : 51
Localisation : 15min des usa
Emploi : Métallurgie-tech ndt,soudeur,Iw 711
Date d'inscription : 05/03/2019

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 22:25

un mot DICTATURE
Revenir en haut Aller en bas
fox111
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
fox111

Nombre de messages : 4165
Date d'inscription : 21/12/2017

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 23:39

Il y a trop de mots dans leur texte de merde, je n'ai pas le courage de lire autant de conneries.

J'ai trouvé ce vidéo qui résume leur texte.
Revenir en haut Aller en bas
oldshot
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth


Nombre de messages : 6305
Date d'inscription : 28/11/2010

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeVen 5 Juin 2020 - 23:48

fox111 a écrit:
Il y a trop de mots dans leur texte de merde, je n'ai pas le courage de lire autant de conneries.

Fais quand-même l'effort de lire le texte. Au moins tu connaîtra le programme libéral des prochaines années...
Revenir en haut Aller en bas
Alain1963
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
Alain1963

Masculin
Nombre de messages : 4246
Age : 57
Localisation : Val d'Or
Emploi : Livreur
Loisirs : Tiré, tiré et tiré !!!!!! Ha oui EP !!!!!
Date d'inscription : 26/04/2012

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeSam 6 Juin 2020 - 0:29

Quand un bébé pleure pour rien tu l'envoie ce couché !!!

Les pleureuses de poly devraient allé ce couché eux aussi !!!

Et si possible pour long temps !!!!
Revenir en haut Aller en bas
kaboom
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
kaboom

Masculin
Nombre de messages : 9821
Localisation : sur une île
Date d'inscription : 22/01/2011

Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitimeSam 6 Juin 2020 - 11:01

Quand c'est rendu qu'un groupe de traumatisées fasconne le projet de loi sur les armes a feu ca en dit long sur la faiblesse du gouvernement en place.  Y peut ben se mettre à genoux ces jours-ci notre clown
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Polysesouvient donnent leur ordres Empty
MessageSujet: Re: Polysesouvient donnent leur ordres   Polysesouvient donnent leur ordres Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Polysesouvient donnent leur ordres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXTREME PRECISION :: LE CAMP / HUNTING LODGE :: Général / General-
Sauter vers: