EXTREME PRECISION

Forum de Tir Sportif et de Chasse Vermine-Prédateurs
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 Difference entre cours officiers et simple soldat armé

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
raguenau
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
raguenau


Nombre de messages : 648
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/11/2014

Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Empty
MessageSujet: Difference entre cours officiers et simple soldat armé   Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Icon_minitimeSam 18 Fév 2023 - 17:01

Bonjour à tous.

Quelles sont les différences entre les cours d'officier et simple soldat au collège de St-Jean sur le Richelieu ?

Si vous avez des réponses et que vous voulez les envoyer par MP ca ne me dérange pas.

Merci l.
Revenir en haut Aller en bas
Lewis77
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
Lewis77


Masculin
Nombre de messages : 2081
Age : 46
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 22/01/2013

Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Empty
MessageSujet: Re: Difference entre cours officiers et simple soldat armé   Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Icon_minitimeSam 18 Fév 2023 - 18:33

En fait, au Collège Militaire Royal de St-Jean ce n'est que pour les futurs officiers. Il s'agit de l'équivalent d'une formation collégiale et universitaire qui permet de devenir officier. Il n'y a pas de formation là pour les membres du rang (soldats)

À l'École des Recrues et du Leadership des Forces Canadiennes (ELRFC) il y a le BMQ pour futurs soldats et le BMOQ pour futurs officiers.

J'ai fait mon BMOQ en 2016 en entrée directe. C'est à dire que j'avais déjà un bacc et que je suis rentré direct à St-Jean sur un peloton (de poufs) pour faire mon BMOQ de 14 semaines je crois.

Je n'ai fait qu'un an dans les Forces et ça fait déjà 7 ans. Je peux te jaser de ce que j'ai connu mais ce n'est peut être pas au goût du jour.

Il y a clairement des membres encore actifs qui se feront un plaisir de te répondre de façon plus précise à tes questions Wink
Revenir en haut Aller en bas
DT741
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
DT741


Masculin
Nombre de messages : 16540
Date d'inscription : 24/10/2013

Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Empty
MessageSujet: Re: Difference entre cours officiers et simple soldat armé   Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Icon_minitimeDim 19 Fév 2023 - 6:39

raguenau a écrit:
Bonjour à tous.

Quelles sont les différences entre les cours d'officier et simple soldat au collège de St-Jean sur le Richelieu ?

Si vous avez des réponses et que vous voulez les envoyer par MP ca ne me dérange pas.  

Merci l.

Le cours de soldat de base est plus court, plus direct et surtout plus axé sur le travail. En dedans d’un an, un soldat travaillant qui veut va être qualifié NQ3 (qualifié dans son métier et capable d’être employé). Les cours sont plus axé sur la base du soldat. Quelqu’un qui aime se salir dans la vie va Militaire du Rang.

Le cours d’officier, y a 3-4 méthodes de rentrer mais c’est plus long. C’est divisé en 4 phases de mémoire et un officier se retrouve pas à gérer quoi que ce soit avant un bon 2-3 ans, pour certains jamais… pour les officiers, c’est comme une université en uniforme. Ils apprennent un peu d’armée sur le terrain, un peu dans les livres et autres choses comme les matières standards en plus de se faire chier à jouer aux soldats entre les cours. C’est vraiment un processus long que je n’ai jamais envié :P en gros ils apprennent à gérer du monde, de l’équipement, des budgets… bref des chiffres pis de l’admin.

Y a énormément de différence dans les cours, militaire du rang versus officier mais à la base ça reviens à: est-ce que tu aime travailler ou est-ce que tu aime la paperasse ? Personnellement je vois les officiers comme des causes de problèmes plutôt que des solutions.

Hésite pas si tu as des questions, tu peux les mettre en public on est quelques uns avec de l’info, sinon envoye ça en privé.


PS1:

Aussi, on évite le terme "simple soldat". Terme extrêmement insultant pour les gars comme moi, justement utilisé comme terme péjoratif par les officiers de l’armée pour désigner les troupes. Je t’en tiens pas rigueur, c’est juste offensant quand ça sort de la bouche d’un officier ou d’un NCO (membre du rang sénior) qui a généralement pas accompli grand chose dans sa carrière mais s’assois sur son grade.

PS2: j’éviterais les 2 cours et je me chercherais de quoi de plus valorisant et respectueux comme employeur que l’armée canadienne.

PS3: mon boss qui avait fermé les yeux sur mon soldat coké pis qui l’a laissé partir sur un attaque à balles réelles à partir d’un hélicoptère pour ensuite me dire le lendemain de ne pas aller consulter? Bah lui, il était en charge de l’instruction au collège militaire et il y encore! Bon… on l’a changé de bureau suite à ma plainte pis on y a dit de pu faire ça, y a compris Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
60 recon
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
60 recon


Masculin
Nombre de messages : 6856
Age : 53
Localisation : quebec
Loisirs : club de tir beauport, beauséjour, tir, chasse
Date d'inscription : 02/04/2008

Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Empty
MessageSujet: Re: Difference entre cours officiers et simple soldat armé   Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Icon_minitimeDim 19 Fév 2023 - 8:19

DT fais un très bon résumé

et comme il dit 1ere question a demandé aime tu mieux tirer de la grenade ou bien ecrire la directive sur le champ de tir ou les soldat iront tiré de la grenade?

Ok au début tu ira tiré de la grenade avec eux ( et le centre de recrutement te fera a croire que tu en tirera toute ta vie de la grenade) mais après tu sera de plus en plus dans le bureau dans des job de gestion.

Et remplace le mot grenade par n'importe quoi tu pense, mécnique, gestion équipement etc...

Generalement pour devenir un officier ça prend 4 ans au collége militaire si tu n'a pas de BAC. L'automne hiver cours d'université comme si tu serait civil mais agrémenter de culture militaire comme l'inspection des quartier drill etc.... 1er été tu fera ton BMOQ (cours de base des officiers) qui est presque pareil que le cours de base des soldats mais agrémenter d'exercice de leadership, donc drill avec ou sans arme, inspection maniement de la C7, DNBC et surtout cours sur la diversité et le harcèlement etc...

Apres cela dans ton choix tu as le salaire et le respect. Tu choisi d'être officier pour le salaire ( j'en connais des capitaine a lieutenant colonel qui travail pas fort fort pis qui gagne 110k et plus) ben tu n'aura pas de respect et tu fera partie du problème.

Malgré tout et que je suis en bonne partie d'accord avec DT (je ne recommanderais pas a qqu que j'aime d'aller dans les FAC aujourd'hui) Mais je recommande a 100% de faire un BMQ a tout le monde surtout ceux qui sont sous les jupes de leur mère ou qui manque un peu de confiance ou d'indépendance etc...

En passant c'était ma job de donner des BMOQ et des BMQ dans les 2 dernieres années, J'ai fini Sergent major de la spec div, donc les armes, champ de tir, DNBC, tour de rappel etc...
Revenir en haut Aller en bas
Lewis77
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
Lewis77


Masculin
Nombre de messages : 2081
Age : 46
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 22/01/2013

Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Empty
MessageSujet: Re: Difference entre cours officiers et simple soldat armé   Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Icon_minitimeDim 19 Fév 2023 - 8:54

DT et 60 ont soulevé de très bons points.

Mais pour bien te répondre... je suis curieux de savoir si tu poses la question par curiosité ou si tu considères t'enrôler. Si c'est le cas, quel est le ou les métiers qui t'intéressent?


Revenir en haut Aller en bas
raguenau
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
raguenau


Nombre de messages : 648
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 19/11/2014

Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Empty
MessageSujet: Re: Difference entre cours officiers et simple soldat armé   Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Icon_minitimeDim 19 Fév 2023 - 17:00

Désolé d'avoir employé le terme simple soldat, c'est ce que je croyais être le terme employé dans les forces armées. Je posais la question pour mon garçon le plus jeune qui a la possibilité de faire un ou l'autre selon les résultats qu'il a obtenu lors des tests effectués au centre sur la rue Ste-Catherine à Montréal cette semaine. Pour ma part, je ne peux pas être dans les forces armées, j'ai été refusé dans les années 80 à cause de ma vue...
Merci beaucoup pour vos commentaires je vais en discuter avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Reaper
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
Reaper


Nombre de messages : 5430
Date d'inscription : 08/01/2017

Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Empty
MessageSujet: Re: Difference entre cours officiers et simple soldat armé   Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Icon_minitimeDim 19 Fév 2023 - 18:00

Ont dis membre du rang  Wink

Pour rigoler ... simple soldat c'est pouf aux fruits
Sinon dit sérieusement c'est hautin et mérites une réponse déconcertante  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Lewis77
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
Lewis77


Masculin
Nombre de messages : 2081
Age : 46
Localisation : Sherbrooke
Date d'inscription : 22/01/2013

Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Empty
MessageSujet: Re: Difference entre cours officiers et simple soldat armé   Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Icon_minitimeDim 19 Fév 2023 - 18:06

Bon.

Je vais finir sur mon témoignage personnel d'un gars qui a passé l'année 2016 dans la régulière avec l'ambition de devenir officier d'infanterie... Tu fais ce que tu veux avec ça Wink

À 38 ans j'étais ben tanné de ma job de fonctionnaire. Je ne trouvais pas de job intéressante et je suis allé voir du côté des Forces car j'aime bien la discipline, les procédures, la forme physique et les armes. Je suis allé prendre de l’info au centre de recrutement afin de considérer un métier de combat (infanterie, blindé ou artillerie… avec une préférence dans cet ordre). Les recruteurs étaient des membres du rang et j’ai compris par la suite qu’ils ne faisaient pas partie de l’élite et qu’ils n’ont probablement jamais sorti de la province. Je te cite textuellement ce qu’un des gars m’a dit : « T’as un bacc… Vas t’en officier! Sont ben. Ils dorment au chaud ». Ce morron là voulait me vendre du confort. Je me suis donc enrôlé comme officier d’infanterie car on ne m’avait pas expliqué la différence sur le terrain entre officier et membre du rang. Et tant qu'à avoir un bacc, aussi bien essayer de le rentabiliser. Durant mon BMOQ, j’ai rapidement compris qu’en tant qu’officier, je n’aurai jamais accès au « cool factor » qui m’avait attiré dans les Forces. J’aurais préféré être « hands-on » sur la tâche plutôt qu’un administrateur. Parce qu’on va se le dire… Quand y’a pas de guerre, l’officier d’infanterie gère du papier. Pis si y’a une guerre, d’après moi l’officier est pas mal plus sujet à préparer des missions qu’à les exécuter (selon mon expérience à Farnham 😂).

Je vais te partager le parcours d’un bon ami de mon BMOQ qui est toujours actif… On s’est enrôlé en janvier 2016. Après sa formation d’officier qui a durée 2 ans, il a rejoint un peloton de 22 à Valcartier comme lieutenant, puis participé à un show of force en Ukraine (vers 2018). Son cool factor à lui s’arrête là tant qu’à moi. Ensuite posté à Sherbrooke comme Capt Adj au Fusilliers (pour administrer une unité de la réserve) puis muté au centre de recrutement de Sherbrooke. Le gars a un bacc en loisir / plein-air… Penses-tu qu’il s’est enrôlé comme officier d’infanterie pour aller faire ça? C’est ce qui m’attendait. Si j’avais été enrôlé comme membre du rang… j’y aurais davantage trouvé mon compte et les chances sont bonnes pour que j’y sois encore. Mais comme officier… On ne m’avait pas dit tout ce que je sais aujourd’hui sur la perspective de carrière. Et là… Je ne te parle que de la tâche! Je n’ai aucunement vécu dans mon année ce que DT et 60 mentionnent en terme de gestion de marde car je n’y ai pas été exposé.

Deuxième volet… Pour les gens intéressés par les métiers de combat… DT et 60 t’ont bien décrit leur réalité. Mais sur mon peloton de futurs officiers (poufs  big smile ), il y avait peut être 33% qui avaient choisi les métiers de combat. Les autres? Ils s’en allaient avocats, infirmières, dentistes, gestion des services de santé, gestion de la logistique, Marine, Air Force… Donc pour ceux-là… La réalité de la vraie armée ne s’applique pas vraiment tant qu’à moi. Ce sont des civils qui deviennent des fonctionnaires. L’équivalent est tout aussi possible chez les membres du rang. Pour quelqu’un qui a un bacc, qui veut une bonne paye et pouvoir dire qu’il est militaire… Bah ouais. Pour ceux qui veulent devenir fonctionnaires, avoir une grosse paye (vs le privé) et de beaux avantages sociaux… Je dis pourquoi pas. J’ai eu des confrères / consœurs qui ont pensé frôler la mort dans l’épreuve finale de la marche de 13km. Ce fut la pire épreuve de leur vie… sauf qu’après « cet enfer » ils allaient poursuivre leur carrière assis sur une chaise. Ça valait donc le coup! Tu vois… la réalité est bien différente selon le métier qui t’attire là… Et le risque de déception aussi!

Je vais finir la thérapie en revenant sur ce que 60 a dit : Mais je recommande à 100% de faire un BMQ à tout le monde surtout ceux qui sont sous les jupes de leur mère ou qui manque un peu de confiance ou d'indépendance etc... C’est exactement ce que je dis quand les gens me questionnent sur mon expérience dans les Forces. Je commence en leur disant que je n’y ai été qu’un an (avant d’entendre un un merci pour votre service). Je leur dis que j’ai été orienté vers un métier qui n’était pas fait pour moi. Par contre, je me suis découvert beaucoup de résilience et je me suis dépassé physiquement. Aujourd’hui ça me sert et je recommande à tout le monde de l’essayer. Si ça ne devient pas une carrière, la réussite d’un BMOQ et des différents cours de métiers de combat qui s’en suivent demeurent des accomplissements personnels.

Si ton gars pense passer par le collège militaire pour devenir officier... Je vais te recommander de parler avec des militaires à ce sujet. Les jeunes s'enrôlent en "bas âge" et sont pris avec un contrat d'engagement pour un bon nombre d'année. Ceux qui réalisent que ce n'est pas fait pour eux ont une vie misérable. Il y avait eu des cas de suicide à mon époque. Je ne suis pas celui qui peut te donner de l'info là-dessus mais si c'était pour mon gars... Je tenterais d'aller chercher beaucoup d'info des membres actifs là-dessus et je ne ferais surtout pas confiance aux recruteurs. Conseil de moi à toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
DT741
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
DT741


Masculin
Nombre de messages : 16540
Date d'inscription : 24/10/2013

Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Empty
MessageSujet: Re: Difference entre cours officiers et simple soldat armé   Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Icon_minitimeLun 20 Fév 2023 - 8:09

Je me suis enrôlé à 17 ans et je confirme que j’aurais aimé avoir quelqu’un pour me dire "attend un an ou deux"


Moi mon expérience dans les rangs est EXCELLENTE!! Mis à part la gestion de merde, les mensonges et l’intimidation que j’ai vécu dernièrement, voici mon background en résumé:

-membre du rang Artillerie de Campagne: j’ai travaillé sur les 2 mortiers (60mm et 81mm) au combat. J’étais mortier démonté attaché à la compagnie aéroporté du 3PPLCI. Les M777 ? Je fais parti des 12 Gunners qui ont été aux USA avec les Marines à Ft Sill pour les tester et les acheter. Si on disait que c’était de la marde, on prenait autre chose. J’ai fais mon incursion dans le monde des forces spéciales en 2006 et ça m’a propulsé  une fois revenu à l’unité. J’avais 20 ans et on me donnait 40 000 balles pour entrainer mes pairs avec l’encadrement de mes Leaders. 2 mois à Wainwright par année dans des conditions OK, un à deux cours reçu ou donner par année sans compter les mises a niveau, le perfectionnement et le développement collectif constant. On était une machine bien huilée.

Pendant mon premier tour: medic de combat (TCCC), en charge d’un mortier, loadé avec une C8/M203. 20lbs de kit médical, 30lbs de munitions donc certaines pas pour moi, 20 lbs d’eau, de bouffe, de C4 et autres goodies pour faire la job comme des batteries.

Ça c’est un héro, un fait rare pour les officier, ce gars là sortait CHAQUE FOIS qu’on sortait, ZÉRO CONFORT
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sur ma 2ème mission, mon commandant de compagnie est sortie 3-4 fois et mon commandant de peloton est JAMAIS ressorti après son premier "contact" qui consistait d’une rafale tiré "vers nous" 100 mètres à côté, disant qu’il avait eu son contact, check in the box pu besoin de sortir… DEVANT LES GARS.  Le même gars qui a fait une décharge accidentelle dans un poste de commandement plein et qui a voulu étouffer avec son grade.


Retour aux moutons…

J’ai changé 22, comme caporal on m’a mis adjoint de section, ça tu gère munitions, discipline et manger de tes gars. J’ai remplacé mon commandant de section en début de mission, trop loche, et je me suis bien amusé avec mes gars. J’ai pu influencer mes gars à continuer plutôt qu’arrêter.


Pis y a l’Afrique !

En 20 ans, j’ai touché a des systèmes d’armes au point de pas me souvenir de tous. Armes alliées, armes étrangères, explosifs, lance-roquettes etc… j’suis arrivé au "travail" par les airs, par la mer et par des endroits terrestres jugés improbable en plus de vivre dans des environnements austères comme la jungle, le Grand Nord et les montagnes.


Pourquoi je dis tout ça ? J’ai fini ma carrière comme caporal-chef et les quelques officiers que j’ai cotoyés m’ont toujours enviés. Ils disaient comme Lewis77. Comme 60Recon l’a dit: eux étaient rentrés pour tirer de la grenade, pas écrire la directive. Mais y a une twist! Moi aussi comme caporal-chef j’en ai écris des directives. Donc l’officier fera jamais la job d’un vrai gars de terrain, mais c’est facile pour un gars de terrain de jouer à l’officier. J’ai absolument détesté mon temps comme adjoint de peloton et comme commandant de section en temps de paix, beaucoup de gestion et très peu de temps pour développer mes soldats. Le point commun à toutes mes histoires est que y avait rarement des officiers présents quand venait le temps de faire la VRAI job.

Même si l’organisation est perte totale, mon expérience personnelle est typique d’un gars qui s’est enrôlé dans l’Infanterie sachant ce que ça impliquait (incluant mourrir) et overall, j’en suis très satisfait. Je suis fier de ce que j’ai accompli personnellement et je dirais que malgré tout ma carrière à été un succès.


Hésite pas si ton gars veut de l’info meilleur que celle donnée par ces soldats de papier, les "has been" de la guerre froide et les "never been" moderne qui peuplent les centres de recrutements avec leur fameuse question "aimes-tu ça le camping?" Malgré mon mépris du système, je reconnais que le Service, c’est une vocation qu’on a en nous et malgré l’adversité, je comprend des gens de vouloir servir pareil. C’est la grosse différence entre un Soldat et un soldat; un est là pour la paye pendant que l’autre est là par principe.



DUCIMUS !


J’oubliais: comme Gunner, j’ai participé au contrôle des avalanches pendant l’hiver 2005 au BC avec mon détachement, on tirait du canon et faisait pèter des charges explosives pour Parc Canada pour protégé le passage Rodger Pass qui assure le lien entre le BC et le reste du pays à travers les Rocheuses. Chaque année depuis des années c’est ça qui garde le coin safe. De nombreux air shows comme parachutiste et descendeur de rappel et sans compter les désastres naturels locaux et nationaux auxquels j’ai participé en plus du combat. J’ai toujours adoré les shows publics, notre occasion de montrer aux gens ce qu’on était, sans oublier l’épisode des CHSLD… un moment sombre mais tellement enrichissant. Quelqu’un avec les bonnes valeurs à sa place dans l’armée, mais ça prend une carapace qui résiste à la corrosion et aux coups bas.

Ça c’est l’image de ma carrière. Mon fils m’a volé l’originale et elle est sur sa table de chevet depuis facilement 3 ans. Ça aide à passer à travers bien des choses de savoir ça Wink

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Reaper
Grande gueule / Big mouth
Grande gueule / Big mouth
Reaper


Nombre de messages : 5430
Date d'inscription : 08/01/2017

Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Empty
MessageSujet: Re: Difference entre cours officiers et simple soldat armé   Difference entre cours officiers et simple soldat  armé Icon_minitimeLun 20 Fév 2023 - 8:55

Je vais vous épargner mon cv. J'ai cotoyer d'excellents membres du rang quelques un exécrable bien entendu mais ont peu les compter sur ses doigts. Pour les officiers c'est l'opposé. 

Quand tu es moindrement en position de leadership même en t'en que membre du rang dans un métier de combat en plus de pratiquer ton métier et bien tu deviens secrétaire, des @#%&* de rapports, de papier, de demande, des jesus christ d'e-mail, en veux-tu en vlà.

La structure est drôlement faite. Pour simplifier ont va mettre ça au niveau de peloton. Tsé l'adjoint de peloton c'est normalement le vieux loup, le petit officier flambant neuf tout frais chier de l'école c'est le commandant de peloton, en théorie. Alors bon quand tout va bien et que le petit sous lieutenant ou lieutenant est réceptif et comprend qu'il y a un bagage autrement que le sien au sein de son peloton ça va bien il fait son temps et est susceptible d'apprendre de ses gars. Ou le contraire Jo king pin connais toutes va se casser les dents et se faire haïr, va faire des plans digne de film pour gagner des pins sur son pr même si ça l'implique de damner ses gars. Mais bon c'est la job de l'adjoint de le dompter... en theorie. Bien entendu ça ne se limite pas à ça mais dans un pon c'est la loop éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Difference entre cours officiers et simple soldat armé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» soldat arme imperial japonaise!!! HELP!!!
» Camo blanc pour arme (fabrication très simple)
» Mon cours de arme restreint le 11 juillet
» Cours arme Restreinte vs Bébé
» cours d'arme fait maintenant on magasine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXTREME PRECISION :: LE CHALET - On se retrouve entre amis et on jase de tout :: Hors sujet-
Sauter vers: